La Colline qui prie

Il y a plusieurs collines à Lyon !
L’une d’elle s’appelle la Colline qui prie. Au pied de cette colline se trouve la superbe cathédrale Saint-Jean appelée « primatiale des Gaules ».

En 1174, une première chapelle dédiée à la Vierge fut construite sur la Colline de Fourvière, une seconde chapelle sera construite dédiée à Thomas Becket. En 1562, le sanctuaire médiéval est détruit par les armées protestantes. Les chapelles seront reconstruites à la fin du 16ème siècle. A cette époque, de nombreux offices chaque jour y étaient célébrés. Une épidémie surprend la ville de Lyon et de nombreux enfants décèdent. Une procession jusqu’à Fourvière est organisée, la maladie disparaît de la ville. En 1643, la ville de Lyon est menacée par la peste. La ville sera alors placée sous la protection de la Vierge Marie. Le 8 septembre 1643, fête de la Nativité de la Vierge, le prévôt et les échevins montent en procession sur la colline et prient. En 1832, une nouvelle épidémie revient, le choléra menace encore une fois Lyon ! L’archevêque organise des prières publiques. Plus tard, le clocher de Fourvière est reconstruit et surmonté d’une statue dorée de la Vierge Marie. L’inauguration  de la statue est prévue le 8 septembre 1852, le jour de la fête de la nativité de la Vierge. Cependant, la statue reste bloquée à l’atelier du fondeur pour cause d’inondations. C’est la date du 8 décembre qui sera retenue. Ce jour-là, l’orage gronde et la pluie menace encore l’inauguration de la fête organisée ! Mais les lyonnais décident de poser des bougies à leurs fenêtres pour prier.

Le dogme de l’Immaculée Conception est proclamé en 1854 par la bulle Ineffabilis Deus. Marie est alors considérée comme « Immaculée dès sa conception ». Depuis, plusieurs initiatives voient le jour, entre autre,  chaque 8 décembre est organisé une grande procession de la cathédrale Saint-Jean à la basilique Fourvière sur la Colline qui prie, tous les lyonnais mettent un lumignon à leurs fenêtres et se rappellent de cette histoire.

Cette carte  La Colline qui prie  rappelle cette histoire du mystère du don de Dieu, envoyez cette carte à des personnes qui sont tristes et qui ont besoin d’illuminer leurs cœurs de confiance et d’amour. Offrez cette carte pour fêter la fête de l’Immaculée Conception, pour fêter les fêtes mariales, pour célébrer Marie.

Description Technique
• Carte illustrée « La Colline qui prie » par Miss Briquet pour Catholife
• Dimension Carte : 9,5/14,5 cm et imprimée sur un papier Haute-qualité mat 350g
• Enveloppe de couleur blanche
• Dimension Enveloppe : 114/160 mm en papier Velin
• 100% Made in France

2,803,30

Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris